Épauler la toute nouvelle unité de violence sexuelle et sexiste du ministère de la Justice de la Gambie

Profile de projet

Cette initiative du Partenariat d’assistance technique (PAT), menée de concert avec Anju Fujioka, l’une des plus grandes spécialistes en procès civils pour les survivants de violence sexuelle et sexiste, a pour objectif de collaborer avec le ministère de la Justice de la Gambie afin d’épauler la toute nouvelle unité de violence sexuelle et sexiste. Celle-ci documente les infractions sexuelles (agression, viol et autres formes d’exploitation et d’abus sexuels), particulièrement celles commises à l’endroit de femmes et d’enfants, puis intente des poursuites.

Le travail comprendra le développement des capacités d’enquête et de poursuite relatives aux crimes de violence sexuelle et sexiste. Pour ce faire, des formations seront offertes aux enquêteurs de police, aux procureurs du ministère de la Justice et à la magistrature de la Gambie. Les enquêteurs et les procureurs bénéficieront également d’un encadrement pour appliquer la formation en pratique lors de cas réels.

Avec l’aide de procureurs, de policiers et de juges, Anju s’emploiera à améliorer le traitement des crimes de violence sexuelle au sein du système de justice pénale. Objectif : obtenir de meilleures condamnations et accroître le taux de condamnation à long terme.

Experts