Transformer la Banque centrale en une institution axée sur les politiques

La Somalie reconstruit ses institutions après 30 ans de conflit et d’échec de l’État. La Banque centrale de Somalie (CBS) est désormais en mesure d’assurer les fonctions bancaires centrales de base (par exemple, en tant qu’agent financier de l’État), mais n’est pas en mesure d’assurer d’autres éléments de son mandat principal (par exemple, la politique monétaire ou de taux de change, l’émission de monnaie). Elle s’est restructurée, a recruté des dirigeants de haut niveau issus de la diaspora somalienne et a établi un plan stratégique pour la période 2020-24 afin d’accroître ses capacités. Pour atteindre cet objectif, elle a besoin de conseils d’experts, de formations et d’un encadrement allant au-delà de ce qui est disponible en Somalie. Comme toutes les institutions gouvernementales en Somalie, le CBS a un budget très limité et des besoins énormes. Elle recherche donc une initiative d’un an. La SCS a identifié un ensemble de compétences en matière de banque centrale qu’elle souhaiterait obtenir du Canada. Plus précisément, elle recherche une expertise en matière de normes internationales d’information financière, de risques liés aux systèmes de paiement nationaux et de politique macroéconomique. Elle accueillerait toute combinaison d’un ou de plusieurs de ces experts, en fonction des contraintes du TAP-EDM.