16 Jours d’activisme

Tournée d'étude PAT-MDE : Les Canadiens soutiennent une stratégie de communication contre la cyber-violence envers les femmes en Tunisie

PAT-MDE partage sa contribution concernant “16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles ” à travers des témoignages, des initiatives de projets et des acteurs clés qui font la différence. Renseignements ici.

*********

Entretien avec Mme Thouraya Belkahia, DG, Centre de Recherches, d’Etudes, de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF) en Tunisie, octobre 2022

Lors de son passage pour une visite d’étude au Canada, l’équipe du Partenariat d’assistance technique (PAT) chez Alinea International  a rencontré Mme Thouraya Belkahia, la Directrice Générale du Centre de Recherches, d’Etudes, de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF ) de la Tunisie. Mme Belkahia est à la tête du CRÉDIF depuis environ six mois. Titulaire d’un Doctorat de l’Université de Paris (Panthéon-Sorbonne, 1994), Mme Belkahia est une spécialiste en histoire, archéologie romaine et épigraphie latine, avec un intérêt particulier pour l’évolution du rôle des femmes dans l’espace public.

Dans le cadre de l’appui du CREDIF par l’Ambassade du Canada en Tunisie à travers, l’initiative PAT appuie la mise en œuvre d’une stratégie de communication pour lutter contre les violences cybernétiques basée sur le genre qui heurtent particulièrement les femmes dans le monde, de même en Tunisie. L’assistance technique vise à renforcer les capacités techniques du personnel du CREDIF en matière de recherches scientifiques et la promotion de l’égalité de genre, développer un nouveau media de sensibilisation, innover la matière de communication institutionnelle, assimiler des nouvelles approches méthodologiques, et établir un réseau de coopération scientifique.

Le voyage d’étude d’une semaine au profit de la délégation tunisienne au Canada a permis la visite des villes de Québec, Montréal et Ottawa pour rencontrer des organismes travaillant sur ces questions.

Parlez-nous de votre séjour, vos souhaits pour cette collaboration avec le Canada.

Mme Belkahia s’anime vivement à la question. Les conditions de l’égalité des genres en Tunisie, c’est sa bataille depuis toujours! C’est un sujet qui touche beaucoup Mme Belkahia et son organisme.  Elle constate qu’en Tunisie c’est un combat quotidien pour faire évoluer les conditions des femmes, une cause qui la touche personnellement. Le fait d’avoir pu rencontrer des organismes ici au Canada ayant une mission similaire au CREDIF a permis de valider la pertinence internationale du travail de son organisation.

Vos impressions de la tournée; ce que vous avez apprécié et appris.

Plus d’une quinzaine d’organismes, allant de Femmes et Égalité des Genres Canada, le Conseil du Statut de la Femme du Québec, la Fédération canadienne des municipalités, la Chaire Claire Bonenfant « Femmes Savoirs et Société » de l’Université Laval, entre autres, ont accueilli la délégation du CREDIF. Mme Belkahia a apprécié la structure des organismes, le nombre d’associations existantes pour appuyer les femmes, en particulier un centre multidisciplinaire au CIUSSS de la Capitale-Nationale offrant des services intégrés aux victimes d’agressions sexuelle, sont source d’inspiration pour son travail en Tunisie.  Elle a constaté à quel point les structures mises en place sont bien encrées au sein de l’État, ce qui offre une stabilité et un financement soutenu.

Voyez-vous des liens entre vos programmes, votre vision et votre mandat et ceux au Canada? Comment pensez-vous appliquez ces apprentissages chez vous?

Il est sûr que le CRÉDIF et certains organismes canadiens pourront entretenir des liens plus solides grâce à cette tournée. Par exemple, le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF), qui a un volet spécifique touchant la condition des femmes a déjà proposé des échanges afin d’enrichir mutuellement leurs centres. Il y a de futures partenaires qui offrent des formations sur la cyberviolence, avec une bonne expérience et le profil recherché pour les aider avec leur campagne de sensibilisation contre l’intimidation en ligne. Le CREDIF se voit collaborer très prochainement avec le Conseil du Statut de la Femme du Québec, un modèle à suivre, car le fait de pouvoir intervenir au niveau législatif a vraiment interpellé Mme Belkahia.

Qu’est-ce que le Canada, nos organismes peuvent apprendre de vous?

Le CREDIF est très actif en Tunisie, mais aussi à l’échelle internationale, participant à des échanges et des partenariats pour mesurer le coût économique et social de la violence faite aux femmes. Citons particulièrement ses collaborations avec plusieurs organismes des Nations Unies notamment  ONU Femmes pour renforcer le leadership des femmes, augmenter leur participation, lutter contre les violences à la violence à l’égard des femmes et renforcer l’autonomisation des femmes.

Le CREDIF participera très prochainement à des campagnes d’information et de promotion, notamment les 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre du 24 novembre au 10 décembre. Et bientôt, grâce à la collaboration du PAT-MDE, une firme basée à Montréal, Atypic, accompagnera le CREDIF pour développer une stratégie de communication contre la cyberintimidation.